(Vidéo) Article 27 – Ndiaga Guèye: “Si la loi est votée, les opérateurs peuvent bloquer WhatsApp ou Facebook”

66

La neutralité de l’Internet menacée au Sénégal. Si l’on en croit l’expert Tic, Ndiaga Guèye qui a participé au “Ndadjetweetup” (rencontre des blogueurs et acteurs du numérique au Sénégal) organisé par le Réseau des blogueurs du Sénégal (RBS), le Gouvernement du Sénégal, en conseil des ministres du 06 juin 2018, a adopté le Projet de loi portant Code des communications électroniques. “Ce projet de loi, bien que constituant une avancée pour le développement de l’écosystème numérique au Sénégal, contient des dispositions qui sont problématiques. La plus problématique de ces dispositions est l’article 27 du code qui remet en cause la neutralité du Net. C’est-à-dire un Internet ouvert et libre”, a-t-il laissé entendre.

De l’avis du président de l’ASUTIC, si cette loi est votée à l’Assemblée nationale, ce sont les opérateurs de téléphonie mobile, les fournisseurs d’accès internet, le régulateur des télécommunications qui vont décider de ce que les sénégalais vont faire et voir sur internet.

La rencontre, organisée par le RBS, avait pour thème: “Démocratisation de l’internet au Sénégal. État des lieux et perspectives”.

Diery Diallo SENEGO