Réseaux sociaux au Sénégal : Ces membres du gouvernement aux abonnés-absents

594

Réseaux sociaux au Sénégal : Ces membres du gouvernement aux abonnés-absents

 Si l’enjeu d’une présence optimale sur les réseaux sociaux est aujourd’hui de taille pour les business, les ONG, les instances gouvernementales et étatiques ainsi que les particuliers, elle n’est pas effective pour tout le monde. Dans ce cadre, se retrouve un nombre conséquent de ministres sénégalais dont les comptes sociaux ne sont pas visibles ou plus dirait-on dont l’activité sur les réseaux sociaux est limitée alors qu’il y a certes pour eux, autant de raisons d’avoir une présence digitale que de prérogatives et besoins en communication.

 Donc, qui est absent à l’appel?

Un bref passage sur le site du Présidence de la République renseigne une liste actuelle des Ministres ainsi que leurs fonctions – une exemple d’opportunité du web en qualité d’accès à l’information. Ce site étant une source vérifiée et fiable, il n’en est pas autant évident pour les comptes et pages sur les réseaux sociaux eu égard des profils fake, des profils insuffisamment optimisés ou à jour, de la redondance des noms de personnes… L’idée est donc d’identifier les profils et pages  commandités par les parties concernées.

Sur la base de cette liste que vous pouvez d’ailleurs trouver à ce niveau, une liste non exhaustive de membres du gouvernement sénégalais dont la présence est soit inexistante ou a grand besoin d’être dynamisée. Il s’avèrera délicat de prétendre dresser une liste complète des concernés vu le nombre pléthorique de ministres (115), la multitude des réseaux sociaux et pour des raisons de convenance pour nos lecteurs. Notre étude se basera donc sur des critères liés au niveau de responsabilité, aux prérogatives, à certains domaines prioritaires et aux enjeux directement liés à la communication social média. Un état des lieux pour quelques ministres / membres du gouvernement du Sénégal :

Sur twitter, nous pouvons constater que la présence reste très faible par rapport à Facebook où presque l’ensemble est présent soit avec des profils, des pages de personnage publique ou des groupes de mouvements de soutien. Alors quelques profils non trouvés :

  • Twitter :
Mahammad Boun Abdallah Dionn, Premier Ministre
Ndèye Sali Diop Dieng, Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre
Augustin Tine, Ministre des Forces Armées
  • Facebook
 Abdoulaye Bibi Baldé, Ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique
Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance
Mame Thierno Dieng; Ministre de l’Environnement et du Développement durable

Il n’est pas certes commode vues les contraintes professionnelles et personnelles de se consacrer à la gestion de ses comptes sur les réseaux sociaux. Par contre, le besoin est effectif et le profit important en termes de visibilité, notoriété, d’échanges avec ses cibles… La bonne nouvelle est qu’il existe une alternative qui reste la collaboration et le recours à des services des agences de communication digitale ou professionnels dédiés.

Makhady Bintou Birima Samb




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *