Réduction de la fracture numérique au Mali: la maison des jeunes, le centre Aoua Keita et le FNAM dotés de centres d’accès universel

97

Le Gouvernement de la République du Mali, à travers l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU), a procédé, le mardi 23 octobre 2018, à la remise de trois centres d’accès universel aux télécommunications et Technologie de l’information et de la Communication (TIC), à la Coordination des Associations et Organisations Féminines (CAFO), à la Fédération Nationale des Artisans du Mali (FENAM) et à la Maison des jeunes. C’était sous la présidence du ministre de l’économie numérique et de la communication, Modibo Arouna Touré.

Ces Centres sont dotés chacun d’un parc de 15 ordinateurs de dernière génération connectés à un réseau internet  haut débit. Cette infrastructure, entièrement financée par l’AGEFAU, a vocation à permettre l’accès Universel aux TIC, à la mise en place des dispositifs de connexion et à la vulgarisation de l’outil informatique au Mali en général et dans les zones enclavées en particulier.

Ces centres viennent en complément de ceux de la Maison de la presse et de l’union malienne des Aveugles mis en service depuis bientôt un semestre, portant ainsi à huit le nombre d’infrastructures réalisées à l’échelle du District sur un total de neuf initialement prévues.

Parlant de la remise de ces trois centres d’accès universel, le ministre de l’économie Numérique et de la communication, Modibo Arouna Touré, a déclaré que ce projet novateur se veut être  la réponse claire à l’enclavement numérique du pays et de la détermination ferme du Président de la République à faire de la réduction de la fracture numérique une réalité au Mali, en offrant aux zones rurales et aux populations défavorisées ces outils de technologie de l’information et de la communication.

Plus loin, il dira que ce projet s’inscrit aussi dans la mise en œuvre de la stratégie nationale d’accès universel aux TIC, d’où l’engagement de son département dans un vaste programme de réalisation de 67 centres d’accès universel à l’intérieur du pays. A en croire le ministre, ils sont à 88% de taux de réalisation. « Ces centres d’accès dit de proximité multi-service et de pôle de développement numérique contribueront à vulgariser l’outil numérique au niveau de nos collectivités territoriales », a précisé le ministre.

Très heureuse de l’octroi de centre d’accès universel,  la Présidente de la Fédération Nationale des Artisans du Mali, Mme Bah Assitan Traoré, a fait savoir que le secteur de l’artisanat est animé par un sentiment de joie et de fierté du fait que pour la première fois, le centre a été doté des outils informatiques, à travers lesquels le secteur sera numérisé et rendra visible les artisans.

Quant au Directeur Général du Centre Aoua Keita, Ousmane Kouyaté, il a remercié les autorités pour avoir offert ce centre au ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et à toutes les femmes du monde. Selon lui, l’intérêt de centre pour leur département ne s’aurait se mesurer du fait qu’il est très capital pour eux. « Il permet aux femmes avec ce monde de la technique et de la technologie de s’ouvrir sur le monde extérieur, de vendre leurs produits, de tisser des relations avec leurs homologues », a-t-il précisé.

Au dire du Directeur Général de la Maison des Jeunes, ces ordinateurs de dernières générations feront en sorte que les jeunes de Bamako, en particulier et du Mali en général puissent avoir accès à l’informatique et aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, sans beaucoup de moyens financiers et sans se déplacer.  « Merci au ministère de l’Economie Numérique et de  la communication, à l’Agence  de Gestion du Fonds d’Accès Universel, merci au nom des jeunes parce que dans le cadre, ils ne sont plus au niveau de la fracture numérique », a-t-il conclu.

Ousmane Baba Dramé