Girls4Tech ™ 2017 se concentre sur l’intérêt pour les STEM

226

Les jeunes filles en Afrique sont confrontées à d’énormes obstacles pour l’accés à l’éducation. Ces obstacles causés par les défis socio-économiques, creusent ainsi l’écart entre les sexes. Mastercard travaille à combler ce fossé en donnant aux jeunes filles africaines les moyens d’organiser des ateliers STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) à travers Girls4Tech.

Les femmes restent minoritaires dans les carrières liées aux STEM. Le président et chef de la direction de Mastercard, Ajay Banga, a souligné dans une conférence mondiale sur les femmes que : « si la moitié de la population mondiale était incapable de trouver la bonne occasion de réussir, comment le monde pourrait-il continuer à évoluer ?»

Récemment, l’introduction du programme Girls4Tech en Afrique en Afrique du Sud (Johannesburg et Cape Town), ainsi qu’à Nairobi et à Lagos, a touché des centaines de jeunes filles. Les ateliers, gérés par des bénévoles de Mastercard, visaient à stimuler l’intérêt pour les STEM et à élargir leur vision de l’avenir.

Le lancement en Afrique était une étape évidente pour la croissance des programmes. Cela est particulièrement clair si l’on considère qu’environ 80% des emplois qui seront créés au cours des 10 prochaines années nécessiteront un mélange de STEM. Mais à l’heure actuelle, environ 30% seulement de la main-d’œuvre scientifique et technologique en Afrique bénéficie de cette opportunité.

L’initiative Girls4Tech a été développée pour montrer aux jeunes filles du monde entier qu’elles ont des opportunités et des choix qu’elles n’auraient jamais envisagés. Mastercard qui est dédié à cela, s’engage à atteindre 200 000 filles âgées de 10 à 13 ans dans le monde entier avec le programme Girls4Tech d’ici 2030.

Au cœur du plan d’introduction du programme Mastercard Girls4Tech en Afrique, il y a l’inclusion de partenaires stratégiques. Dans le cas de Nairobi et de Lagos, la Fondation pour la Jeunesse pour la Technologie a uni ses forces pour toucher la vie des jeunes filles et pour s’engager avec les enseignants et les membres de la communauté.

Girls4Tech continuera à se déployer à travers le continent, avec des plans pour étendre la portée en 2018.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *