Gartner : Le Cloud public et d’autres technologies atteindront bientôt leur maturité en Afrique

210

Le Cloud public sera l’une des cinq technologies qui auront un impact commercial remarquable en Afrique durant les deux ans à venir, selon une récente étude publiée par Gartner (Hype Cycle for information and communication technology (ICT) in Africa).

Dans son étude, Gartner a identifié 29 technologies clés dont l’impact sur les performances des entreprises en Afrique sera important, voire transformationnel. Sur l’ensemble, 13 technologies arriveront à maturité dans les 2 à 5 prochaines années, selon les analystes de Gartner.

La même source a affirmé, dans ce sens, que 9 technologies, notamment l’impression 3D, ont atteint la “pente de productivité”. L’impression 3D a en effet été largement déployée pour atteindre entre 20 et 50% de sa cible en Afrique. Un succès qui, selon Gartner, s’explique par l’adoption de cette technologie par les directeurs des systèmes d’informations. L’impression 3D leur permettant de réduire les risques propres à l’investissement.

Le Cloud public gagnera également du terrain. Cette technologie aura atteint plus de 50% de sa cible en Afrique dans les deux ans à venir.

Les applications, mobiles notamment, sont aussi sur la bonne voie. Selon Gartner, la montée en puissance de chatbots et des applications vocales intelligentes, seront derrière un développement exponentiel des applications en Afrique.

En plus du Cloud et des applications, la compression des données en ligne est en passe d’atteindre son stade de maturité sur le continent africain et ce en moins de deux ans puisqu’elle permettra de palier le manque de capacité de stockage et éviter des changements coûteux sur les infrastructures télécoms.

N.J




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *